الصفحة الرئيسية  أخبار وطنية

أخبار وطنية LE FASCISME dit islamiste contre radio schems fm... Par moncef ben mrad

نشر في  10 جوان 2021  (21:22)

Par moncef ben mrad...

C' est le ministre nazi Gobbels qui a déclaré QUAND J ENTENDS LE MOT CULTURE JE SORS MON REVOLVER,en Tunisie c la guerre non déclarée des pouvoirs exécutif et législatif contre la liberté de presse soit par des pressions financières soit par des projets de lois liberticides.Il n ya qu a ecouter ou voir les médias pour se persuader qu en Tunisie il y a un seul son de cloche ,celui des pouvoirs,alors qu un parti d opposition le Pdl a été condamné au silence pour des prétextes fallacieux et immoraux.

A tout ceci s ajoute les attaques physiques contre l HAICA et l envoi par le Maire du Kram d ouvriers et d engins de travaux pour s attaquer et menacer Belloumi et Boughaleb au sein même de la radio.
 
C du pur fascisme violent,ignoble,inacceptable et il suffit de voir l agressivité des meneurs envoyés par le Maire du kram pour se rappeler des crimes de lijene himayet ethawra, milices criminelles protégées par le pouvoir.
 
Mais ce fascisme ne passera pas et ne réussira pas a faire plier les quelques rares journalistes qui aiment leur pays et leur metier plus que l argent..
 
Depuis plus de 60 ans aucun gouvernement n a pu éteindre la flamme de la liberté de presse même si cette dernière a parfois vacille.
 
Le Maire, dans le cas où il y aurait eut diffamation,aurait pu porter plainte devant la justice, mais il a préféré utiliser la force fasciste pour menacer deux journalistes à qui nous exprimons notre soutien.
 
Reste à s'nterroger sur la diplomatie de la police pour mettre fin à cette agression dangereuse et la brutalité policière féroce utilisée contre le Pld au Bardo et a l avenir khiereddine Bacha...
 
Indiscutablement notre pays est en danger..